Louer à la semaine ou pour plus longtemps

Voir les chapitres
Le guide de la location saisonnière Chapitre 3.2
Louer son appartement à la semaine, au mois, à la journée

Par principe, la location saisonnière implique une durée d’occupation réduite du logement, uniquement pour des vacances. Mais cette durée peut grandement varier en fonction des situations (type de bien, emplacement, période) : il est ainsi possible de louer son appartement à la semaine ou au mois, mais également à la journée. Voici nos conseils pour bien louer son bien saisonnier selon les différentes durées possibles.

Durée de location

La location saisonnière – le fait de louer son appartement à la semaine, au mois ou à la journée – se distingue de la location longue durée à de nombreux égards :

  • On la conclut pour une durée courte ;
  • On la conclut de date à date ;
  • Le logement n’est pas considéré comme étant la résidence principale du locataire ;
  • Pas de reconduction tacite au terme du contrat de location : le locataire ne peut pas se maintenir dans le logement une fois passée la date prévue pour son départ ;
  • La clientèle est de passage : vacanciers, homme d’affaires, etc. 

L’expression « location saisonnière » n’interdit nullement de louer son appartement à la semaine ou à la journée pour n’importe quelle période de l’année. La seule limite est la durée : pour que le logement soit considéré comme votre résidence principale, vous ne pouvez pas le louer plus de 4 mois par an. Au-delà, vous passez à un régime professionnel.

Les vacanciers européens sont encore majoritairement attirés par des locations pour des séjours supérieurs à une semaine.

Quant à la durée moyenne de location, une étude de Likibu (un comparateur de location de vacances) sur les habitudes des voyageurs européens la porte, en 2015, à 8,5 jours – 7,8 jours en France. Cette étude montre que malgré l’essor important des locations de très courte durée dans les grandes villes (3 nuitées en moyenne pour Airbnb), les vacanciers européens sont encore majoritairement attirés par des locations pour des séjours supérieurs à une semaine.

Louer son appartement à la semaine, à la journée, ou pour plus longtemps ?

Il existe donc trois durées types de location saisonnière :

  • À la journée : cette tendance a pris de l’ampleur avec le succès des plateformes de location en ligne comme Airbnb. On loue en général un appartement dans une grande ville pour quelques nuitées, voire pour une seule nuit. C’est une solution très pratique pour un propriétaire, à condition de pouvoir gérer les allées et venues des voyageurs ou de pouvoir se reposer sur un professionnel de la gestion locative.
  • À la semaine : louer son appartement à la semaine se fait de plus en plus dans les grandes agglomérations. Les voyageurs attendent néanmoins un service irréprochable, proche de celui d’un hôtel, bien qu’il s’agisse d’une location de particulier à particulier, car les standards se sont élevés. Si vous louez à Paris, par exemple, vous ne pouvez pas vous contenter d’un coup de chiffon sur la poussière de l’étagère.
  • Au mois ou pour une durée plus longue : une location saisonnière peut s’étendre sur plusieurs mois, mais veillez à ne pas dépasser les 4 mois prévus par la loi. Soyez également plus attentif sur le profil des locataires : ont-ils une résidence principale ? Sont-ils seulement de passage ?

Dans tous les cas, une durée de location plus longue implique que le logement en question ne soit pas une résidence principale – ou que vous partiez en vacances pendant ce temps-là. Louer son appartement à la semaine est la solution qui offre le meilleur rapport durée/tarifs de location.

Réserver un sitter
Quelle plateforme de location saisonnière choisir ?